Billets de saintonge-charlotte

TU DANSES DANS MON COEUR/ Réinventer notre vie.

652163d0bf9076733037def68f24e278

Lorsque Laurel m’a annoncé qu’elle attendait un bébé, j’eus un instant le souffle coupé avant

d’intégrer ce bonheur. J’ai pensé à Chloé, bien sûr, me demandant un bref instant, si je la

trahissais. Elle avait sa place dans notre cœur, et demeurerait à jamais notre fille ainée.

Puis, j’ai réalisé que cette naissance était notre renaissance. Son attente est déjà notre devenir,

notre fleurissement. J’avais quelques mois devant moi pour me délester de ce poids d’émotions

                                                                     dans lequel je macérais.

Décider d’être heureux, c’était me demander ce qui était important pour moi, pour nous,

                                                                                 désormais.

C’était prendre ma responsabilité d’homme face à notre vie. J’ai appris à ne plus entretenir de

relations poison avec moi-même. Cette prise de conscience fut une révélation des mécanismes

                                                        que j’entretenais au nom de l’amour…

J’ai appris à ne plus me faire de mal, considérant à tort que ce regain de chagrin était preuve

d’amour pour Chloé. Les synchronicités sont bonnes conseillères. Je lus ce jour là sur le blog

« Épanouissement et renaissance » un article interpellant : « Combien de temps vous laisserez-

vous tomber avant de tomber en dépression ? Combien de temps vous ferez-vous du mal sans

                                   en avoir une conscience aigüe ? Combien de temps…

Il nous appartient de ressentir que le meilleur dans notre vie se crée avec notre conscience

                                  d’Être, dans la confiance de toute notre potentialité.

On ne grandit pas contre quelqu’un ou contre soi. On grandit en étant la paix pour soi. On grandit

en se faisant alliance, en nourrissant toutes nos graines d’amour, afin de les faire germer, puis

fleurir. Soyez votre meilleur ami. Savourez le jour qui passe, à la fois unique, à la fois similaire à

                                                tous ceux qui écrivent votre livre de vie.

Quel sera le titre du prochain chapitre du livre de votre vie que vous aimeriez vivre ? Imaginez… »

                    J’ai appris que je ne peux me libérer de mon passé en étant contre moi.

                                Je ne peux accueillir la paix en moi dans cet état d’esprit.

            Laurel m’a appris à devenir un ami pour moi, afin de devenir un père pour Angélique.

TU DANSES DANS MON COEUR / La vie dont je peux être le héros.

652163d0bf9076733037def68f24e278(...) Surmonter mon chagrin, c’est comme gravir une montagne. De temps à autre, j’ai besoin 

                                                              de paliers de décompression.

C’est aussi m’écouter et m’entendre dans mes états fluctuants. Je peux presque l’envisager

                      comme la pyramide de Maslow, en l’adaptant à mes états de conscience :

la base, les besoins physiologiques, correspondrait à mon besoin de réconfort lorsque

                                                                       je pleure sur moi ;

la pointe du haut, le besoin d’accomplissement, correspondrait à la résilience et au

                                          dépassement de moi pour vivre en équilibre ;

je suis un funambule, vacillant encore, la perche assurant ma stabilité. Là est ma certitude.

                       Transformer cette envie en actions crée les petits pas indispensables.

              Les obstacles s’amenuisent progressivement, m’encourageant et me stimulant.

Espérer qu’un jour je puisse de nouveau rire à gorge pleine sans culpabiliser… ma gorge se serre

                                                                             à cette pensée.

                Que c’est douloureux d’éprouver de la joie lorsque ma Chloé en est absente. (...)

TU DANSES DANS MON COEUR / HISTOIRE D'UNE VIE.

652163d0bf9076733037def68f24e278(...) "Nos émotions naissent de nos pensées. Elles sont indissociables : une pensée génère une

émotion nourrissant des pensées. Change tes pensées et tu auras d’autres émotions.

Pourquoi penser au pire alors que tu désires vivre le meilleur, cela n’a pas de sens.

Rappelle-toi que l’extérieur répond à l’intérieur, lorsque tes émotions te perturbent. 

Pose-toi et respire. Tu ne peux changer l’inéluctable, mais tu peux changer ta manière de

le percevoir. Concentre-toi seulement sur ce qui te fait sens. Reviens à qui tu ES. Vis l’instant

présent et recentre-toi. Demande-toi comment tu pourrais voir la situation différemment ?

                                   Change ton niveau de conscience et ta vie changera.

N’oublie jamais que ton âme est venue s’incarner dans la matière, mais que ton être est

spirituel. Là est ta source et ton ressourcement. Relie-toi le plus souvent possible à ton espace

                                                        intérieur. Là est ton bien-être.

Cela me choqua d’entendre cela, alors que j’étais en deuil. Je me devais d’être malheureux

pour honorer la mémoire de ma fille bien aimée. Je culpabilisais lorsqu’une étincelle de vie

        me procurait un quelconque plaisir. J’aurais voulu mourir, plutôt que vivre cela.

Pour autant, l’avenir de notre couple était entre mes mains… Est-ce que me flageller me rendra

ma Chloé ? Est-ce que culpabiliser changera la réalité ? Est-ce que me mortifier de la sorte usera

                                                          la patience de Laurel ?

Il faut que je me ressaisisse. Laurel rectifierait : choisis de te ressaisir. Et elle ajouterait :

lorsque l’on souhaite métamorphoser sa vie, il convient de cultiver un nouvel état d’esprit.

Si tu persistes dans tes sombres pensées, rien ne changera. Ce qui nous habite finit toujours

                                                   par se refléter dans notre vie.

Cela lui réussit merveilleusement. Elle vit son chagrin de façon solaire, si je puis dire.

                                                   Cela me dépasse totalement." (...) 

 

                                                   ~~ Peinture José Atlan~~

 

Publié par Edilivre. Disponible, même pour les pays étrangers, en suivant ce lien :
 

https://www.edilivre.com/tu-danses-dans-mon-coeur-charlotte-saintonge.html/?fbclid=IwAR26gxLt7W8wZNM2dLgOsLXPWu7IPtDwMSMuGk7M-dLWxRYHufl0SljZUy4

Disponible également sur Amazon, et autres librairies virtuelles comme fnac.fr, chapitre.com et

                                                                           en librairies .

 

 

 

 

                                   

TU DANSES DANS MA VIE./ UNTEMPS DE PAUSE

652163d0bf9076733037def68f24e278           

972217 lcl c14

(...) "Un jour, elle m’avait dit, « je veux être légère à ton bras, quoiqu’il arrive. »

S’estime-t-elle trop lourde pour s’appuyer sur moi ? Ou doute-t-elle de mes capacités à pouvoir

                                                                         la soutenir ?

C'est vrai que je n’ai pas été là pour elle, tellement centré sur moi-même. J’ai peut-être

      présumé de ses forces en me déchargeant de tout pour me recroqueviller sur moi.

Elle est si forte que je l’ai délaissée, sans même penser qu’elle pourrait avoir besoin aussi

                                                           d’une main dans la sienne.

Une autre fois, au début de notre mariage, elle avait énoncé qu’elle était responsable de son

bonheur, et que jamais, elle ne me demanderait de la rendre heureuse. Cela lui incombait

dans la mesure où l’apaisement intérieur ne pouvait venir que d’elle-même, pas d’éléments

extérieurs. Elle avait ajouté qu’il faut sortir de l’état de victime pour devenir responsable

                                                                         du sens de sa vie.

A l’époque, je n’avais pas saisi l’ampleur de la question. Intuitivement, elle avait perçu mon

                                            incompréhension et avait ajouté, l’air de rien :

– Demande-toi toujours, quoi qu’il arrive, ce que tu veux vivre dans ta vie, et où tu te situes dans

cet objectif. Notre pouvoir est dans la liberté intérieure de choisir notre attitude face aux

                                  évènements de la vie. Victime ou responsable de notre vie ?

Je me sens victime, effectivement, m’apitoyant sur moimême. Est-ce pour cela qu’elle me quitte,

car je la tire vers le bas, la faisant sombrer ? Il est certain que j’abaisse son énergie par mes

paroles, les émotions négatives me submergeant. Je sais aussi que mon chagrin s’amplifie en

        me focalisant sur leur absence dans ma vie. Et si elle me quittait pour de bon ? " (...)  

 

                                                                  ~~Peinture de José Atlan~~   

 

                  Publié par Edilivre. Disponible, même pour les pays étrangers, en suivant ce lien :

https://www.edilivre.com/tu-danses-dans-mon-coeur-charlotte-saintonge.html/?fbclid=IwAR26gxLt7W8wZNM2dLgOsLXPWu7IPtDwMSMuGk7M-dLWxRYHufl0SljZUy4

 

 

 

                                              

RÉTROSPECTIVE

 

      Se pencher sur son activité de temps à  autre  est un exercice salutaire.

C'est un peu comme si on gravissait une colline, et que l'on regardait par dessus

                                      son épaule le panorama derrière nous.

Tout semble si différent vu d'en haut, à la fois plus petit mais plus vaste aussi ...

Paradoxal ? Pas vraiment, si l'on considère la cohérence, l'harmonie dans une

                                                          vue d'ensemble.

                                                                                  *

Prêtez-vous à ce petit jeu, quel que soit le domaine de votre vie, ou tous

                                                  domaines confondus. 

La vidéo donne une bonne vue d'ensemble, mais vous pouvez le faire avec

des photographies. Vous pouvez choisir la durée. (Dans mon cas, j'ai choisi

                                 dix ans, date où je me suis fait publier.)

 

                                                                                    -

                           Quel est votre ressenti en considérant le résultat ?

                                             Que raconte votre histoire ?

                                               Cela vous ressemble-t-il ?

                                                   Vous êtes-vous fidèle ?

              A moins que certains compromis aient dévié le cheminement ?

 

Ce n'est pas l'ego qui doit se satisfaire de cette vision, mais plus subtilement,

      votre âme se sentant nourrie de ce que vous lui offrez dans cette vie.

      La vie n'est pas une lutte, contrairement à ce que l'on croit souvent.

Nous nous positionnons en guerroyant "contre" ce qui nous semble négatif.

Pivotons cet état d'esprit et cela change la vibration : on n'est pas contre la

famine dans le monde, mais pour la répartition des richesses dans le monde.

                                                Sentez-vous la nuance ?

          Elle donne une toute autre couleur, un autre message à votre vie...

 

La vie aime être aimée, vécue en émerveillement et en gratitude d'Être.

                                  C'est ainsi que notre âme se nourrit.

               C'est ainsi que votre rétrospective s'imprégnera d'humanité.

 

 

 

 

 

 

 

 

LES AMOURS DÉBUTANTES.

30415700 974111452758768 6942499520610744842 n 1

Dans la relation amoureuse débutante, il est plus question des besoins et des manques,

le véritable amour étant encore à construire. Car la relation amoureuse débutante est

bien plus basée sur un marché conclu entre deux egos, qui tôt ou tard seront démasqués.

            L’ego espère dans la relation que l’autre va résoudre ses propres problèmes.

Ainsi tout est en place pour le malentendu jusqu’à ce que nous découvrions que l’autre ne

répond pas à nos attentes, ne guérit pas nos blessures que nous sommes seuls à pouvoir

soigner. C’est seulement alors que l’on peut réellement bâtir une relation d’amour.

Il s’agit d’un choix que l’on peut faire en conscience, une direction à prendre où il n’y a pas

                                                                       de souffrance.

 

                                                              ~~Thierry JANSSEN~~

                                                                Peinture Ademaro Bardelli.

ARTISTE DE MA VIE/ TOUT COMMENCE PAR MOI

 

Thumbnail 942391 lcl c14 1"A l’écoute de mes émotions, j’entends les messages qu’elles me prodiguent, l’air de rien.

                   Telle une boussole, elles m’indiquent si mes besoins sont satisfaits.

         Clairement, lorsque j’éprouve de la colère ou du ressentiment, ils ne le sont pas !

                         Me reste à définir mes besoins afin d’éprouver de la joie !

Lorsque j’accueille ma colère, elle me renseigne sur les limites que je me donne. En m’y

soumettant, je ne me respecte pas dans les besoins de me dépasser. La peur vient

                 s’insinuer, me révélant mon besoin de sécurité matérielle, de repères…

En transgressant cette peur du manque, je pourrai me déployer et prendre mon

envol, à ma guise. Il est temps que je reprenne ma vie en mains afin de la vivre

                                                  pleinement en gratitude.

                      Tout commence par moi, tout rayonnant autour de moi.

Je m’initie à l’art secret d’être heureuse avant d’être heureuse. J’ai la conviction qu’il

faille exprimer ce sentiment de tout mon être, afin de créer la vibration du bonheur.

Mon défi est de pouvoir dire oui à la vie, ici et maintenant, quel que soit le contexte,

afin qu’elle puisse me porter amoureusement. C’est ainsi que ma vie devient le simple

prolongement de ce qui me vibre présentement. Je deviens la personne du monde auquel

                                                                     j’aspire.

Cette simple intention provoque en moi un changement salutaire. Cette discipline me rend

créatrice de mon humeur, mais aussi de l’impact que j’ai sur mon présent, sur mon

                                                             environnement.

Chaque jour est une nouvelle opportunité à vivre ce qui me fait sens. Rien n’est définitif, tout

                            se définissant selon l'attention nourrie de l'intention. "

 

                                                       Peinture José Atlan.

                                                                         *

"ARTISTE DE MA VIE" EST PUBLIE PAR EDILIVRE. IL EST DISPONIBLE, MÊME POUR LES PAYS

ÉTRANGERS, EN SUIVANT CE LIEN : https://www.edilivre.com/artiste-de-ma-vie-charlotte-saintonge.html/     

DISPONIBLE ÉGALEMENT SUR LES SITES AMAZON.FR, CHAPITRE.COM, FNAC.COM ET EN LIBRAIRIE

TOUT EST POSSIBLE !

                Quelle phrase choisirez-vous de pratiquer assidument  cette semaine ? 

                            Faites-vous un programme délicieux vous faisant rayonner...

 

ARTISTE DE MA VIE /RELIÉ A QUI JE SUIS ( 2)

Thumbnail 942391 lcl c14 1

"… mais regarde ma vie, je l’ai plutôt réussie dans les grandes lignes, avec des hauts

                                               et des bas, parfois, mais c’est la vie.

– Tout à fait, une belle réussite en progression régulière ! Un bel appartement, une

jolie fillette, un mari charmant, tu as tout selon les critères sociaux ! Tu avais imaginé

                                         ce scénario de vie, te « voyant » le vivre !

Le flow dont je parle est immatériel. C’est une inspiration naissant du rayonnement que

                         tu dégages, de l’enthousiasme et de la joie qui t’anime.

Nous avons tendance à vivre notre vie comme un combat quotidien dont l’objectif est de

gagner. On nous parle de challenge. Nous « attaquons » la journée, nous « abordons » ce

sujet. Nous sommes dans l’action, « Go », selon un mode yang, actif, compétitif. Ce n’est

                       ni doux, ni fluide. Je n’ai pas envie de vivre selon ce mode.

En te connectant à ton âme, tu vas dégager une énergie attractive que ton entourage

va ressentir, tout devenant plus lumineux, fluide. Tu seras dans l’excellence avec facilité,

en choisissant d’être portée par ta joie intérieure. Cet état d’esprit nous rend magnétique.

                  – C’est l’état qui nous porte lorsque nous sommes amoureuses.

– C’est effectivement la même énergie. Il n’y a rien à faire, juste à être sur la vague et surfer

dans son rythme en faisant corps avec. C’est danser la vie tout simplement ! C’est laisser

       couler l’énergie que l’on étouffe en nous, afin de nous intégrer vaille que vaille.

– Et tout nous revient toujours selon la fréquence émise. Camille, merci pour cette piqure

de rappel ! Je vais expérimenter auprès de mon cher et tendre dès ce soir… tu m’as rappelée

que l’on devient ce que l’on pense, que l’on crée ce que l’on imagine, que l’on attire à soi ce

                                                que l’on ressent, ce que l’on vibre !" 

 

                                                        Peinture José Atlan.

 

"ARTISTE DE MA VIE" EST PUBLIE PAR EDILIVRE. IL EST DISPONIBLE, MÊME POUR LES PAYS

ÉTRANGERS EN SUIVANT CE LIEN : https://www.edilivre.com/artiste-de-ma-vie-charlotte-saintonge.html/       

DISPONIBLE ÉGALEMENT SUR LES SITES AMAZON.FR, CHAPITRE.COM, FNAC.COM ET EN LIBRAIRIE

ARTISTE DE MA VIE / RELIÉE A QUI JE SUIS.

942391 lcl c1

–" (...) Je ne suis plus dans cette attitude mentale, n’écoutant plus mon ego raisonneur,

m’incitant à la prudence. C’est ainsi que j’ai perdu mon intégrité, ma congruence, en

                                                       m’oubliant un peu, beaucoup.

Mon âme sait ce qui est bon pour moi ! Je choisis d’interpréter ma vie en phase avec moi-m’aime.

Je mets mes pas dans mes traces, afin de ne pas suivre un sillon tracé par d’autres. J’ose être qui

je suis afin de donner mes couleurs à la vie, d’épanouir ma dimension sacrée. Je fais de ma vie

                                                                       mon œuvre !

                          Cela fait pompeux, dit ainsi. Mais c’est l’état d’esprit dans lequel je suis.

En actualisant mon curriculum vitae, j’ai été surprise de constater que TOUT dans mon cursus

a été utile à devenir la femme que je suis aujourd’hui. TOUT a contribué à me faire advenir !

La Vie a un grand plan pour nous, que j’appellerai la mission de vie. Il est maintenant temps que

je sois dans cette mouvance. Je sais que chaque situation me construit dans cet objectif, que

                                             chaque évènement participe à mon évolution.

Tous les jours, je veille à me faire du bien en fixant mon attention sur ce que j’aime et me

                                                                              correspond.

Je me concentre sur mes besoins, mes désirs à satisfaire. Je m’autorise enfin à vivre le meilleur

pour moi, et fais comme si je le vivais déjà, comme lorsque nous étions petites. Te souviens-tu ?

– Oh oui ! Jouer à faire « comme si », tu le disais déjà. Mais nous avons grandi et la réalité nous

                                                                     a rattrapées maintenant…

– Une réalité parmi d’autres, selon notre état de conscience et notre perception du moment.

En nous  focalisant sur ce qui nous anime, en nous reliant à notre joie intérieure, nous vibrons

                                                                            notre puissance.

              Je sens que mes propos te semblent incohérents, comme si j’étais un rien “perchée” !

Nous sommes juste dans deux aspects de la réalité, toi dans sa version mentale sécurisante, moi

en phase avec le renouveau, incarné parallèlement avec la renaissance du printemps. Mais tout

est lié. Souviens-toi de cet état de grâce lorsque tu relèves avec brio un défi… nous le perdons dès

que nous ne restons pas alignées à notre joie. On ne nous a pas appris à être puissantes, la société

nous faisant croire à notre fragilité depuis l’enfance. Nous jouons donc ce jeu, influencées par le

                                                conditionnement social du besoin de sécurité.

Nous ne nous autorisons pas à l’être, impressionnées par ce pouvoir que chacun détient en soi.

                      Il y a beaucoup de croyances à revisiter derrière ce conditionnement de peur." 

 

                                                                ~~Peinture José Atlan~~

 

Artiste de ma vie est publié par Edilivre.   IL EST DISPONIBLE, MÊME POUR LES PAYS ÉTRANGERS, EN

SUIVANT CE LIEN : https://www.edilivre.com/artiste-de-ma-vie-charlotte-saintonge.html

ARTISTE DE MA VIE / PRENDRE LE RISQUE D'OSER

942391 lcl c14artiste de ma vie

Derrière chaque désir se cache celui de se sentir bien. Sous mes désirs se cachent mes besoins.

Si je désire me ressourcer, c’est que j’ai besoin de retrouver des forces… besoin de dégourdir

ma créativité assoupie, besoin de faire le point. Besoin de légèreté, de fantaisie, de pétillant

                                                       aussi pour retrouver mon élan.

Prendre du temps pour moi, c’est m’accorder de l’importance. Je suis à la moitié de ma vie,

riche de mes expériences plus ou moins heureuses, et libre de choisir ce qui me fait sens à la

                                                              lumière de qui je suis.

La vie est faite de choix où il m’appartient d’opter, ce qui suppose aussi renoncer à d’autres

alternatives. Ma priorité aujourd’hui est de mettre ma créativité au service de ma qualité de vie.

Donner à la vie de la qualité, tout un programme ! C’est créer une harmonie née de l’équilibre

                                                       entre qui je suis et ce que je fais.

En passant au tamis toutes les options possibles, restent les paillettes d’or correspondant à

      mes valeurs, à ce qui m’est particulier et précieux, répondant ainsi à ma congruence.

                 Savoir choisir, c’est me poser les bonnes questions et affiner mes réponses :

– Quel est le choix répondant à mon attente de vivre le meilleur ?

– Quel est le choix répondant à « qui je suis » ?

– Quel est le choix qui me jubile ?

                                                            Choisir la joie est un envol !

Comme l’a écrit Franc Nohain : « Vivre, c’est choisir. Être heureux, c’est savoir choisir. » 

                                                                              *

                                                         ~~Peinture José Atlan~~

Extrait du livre "Artiste de ma vie " publié par Edilivre. Voici le lien direct pour le commander, même 

                 de l'étranger : https://www.edilivre.com/artiste-de-ma-vie-charlotte-saintonge.html/        

DISPONIBLE ÉGALEMENT SUR LES SITES AMAZON.FR, CHAPITRE.COM, FNAC.COM ET EN LIBRAIRIE

ARTISTE DE MA VIE / LA FAÇON DE VOIR LES CHOSES.

Thumbnail 942391 lcl c14 1

"Je ne sais pas vous, mais moi, enfant, j’avais peur de manquer : manquer d’amour, de

tendresse, de sécurité… jusqu’au jour où j’ai réalisé que tous ces sentiments de manque

venaient de mon esprit, que je pouvais donc inverser mon système de pensées pour me

sentir en confiance, entourée et aimée… il me suffisait même de l’imaginer pour sourire

                           à la vie. Les vertus du « faire comme si » sont considérables.

La pensée crée l’action, le sentiment. D’une même situation, il est possible d’envisager deux

options opposées, de les nuancer. Notre vie peut donc se voir sous des aspects bien différents

                                                                selon notre vision.

J’ai choisi de voir le côté le plus agréable de la vie, quoiqu’il arrive : il y a toujours un aspect

positif à chaque situation. C’est tellement plus vivant de vivre sa vie en couleurs plutôt qu’en

                             camaïeu de gris. Elle a plus de goût, de vitalité, d’énergie !

Dès lors, je ne suis plus victime d’une situation qui me plombe, mais créatrice de la vie que je

                                                                            veux vivre. "

 

                                                                ~~Peinture José Atlan~~

 

 

Extrait du livre "Artiste de ma vie " publié par Edilivre. Voici le lien direct pour le commander, même 

de l'étranger : https://www.edilivre.com/artiste-de-ma-vie-charlotte-saintonge.html/      

DISPONIBLE ÉGALEMENT SUR LES SITES AMAZON.FR, CHAPITRE.COM, FNAC.COM ET EN LIBRAIRIE

JE SUIS HEUREUSE CAR J'AI DÉCIDÉ DE L'ÊTRE.

34928705 2178614448821684 7314708228577689600 n 1

      Lors d’un séminaire consacré aux couples à l’Université de Fresno (Californie), un des

conférenciers a demandé à une femme dans l’assistance : « Votre mari vous rend-il heureuse?

                                                    Vous rend-il vraiment heureuse? »


À ce moment, le mari a relevé la tête, totalement sûr de lui. Il savait que son épouse répondrait

par l’affirmative car elle ne s’était jamais plainte pendant leur mariage. Cependant, sa femme

a répondu par un “non” tonitruant, un “non” bien catégorique ! « Non, mon mari ne me rend

                                                                          pas heureuse! »

                           Son mari était complètement déconcerté, mais elle a continué :

« Mon mari ne m’a jamais rendue heureuse et il ne me rend pas heureuse ! Je suis heureuse. »


« Le fait d’être heureuse ou pas ne dépend pas de lui, mais de moi. Mon bonheur ne dépend

que d’une seule personne : moi. C’est moi qui décide que je serai heureuse dans chaque

situation et à chaque moment de ma vie, car si mon bonheur dépendait de quelqu’un, de

quelque chose ou d’une circonstance sur la face de la terre, j’aurais de graves problèmes.


Tout ce qui existe dans cette vie change en permanence : l’être humain, la richesse, mon

corps, le climat, ma volonté, les plaisirs, les amis, ma santé physique et mentale. En fait,

la liste est interminable. Je dois décider d’être heureuse indépendamment de tout le reste.

Que ma maison soit vide ou pleine : je suis heureuse ! Que je sorte accompagnée ou seule :

            je suis heureuse ! Que je gagne un bon salaire ou non : je suis heureuse !

Je suis aujourd’hui mariée mais j’étais déjà heureuse célibataire. Je suis heureuse par moi-

même. J’appelle des “expériences” les autres choses, personnes, moments, situations.

Elles peuvent ou non m’apporter des moments de joie ou de tristesse. Quand une personne

que j’aime meurt, je suis une personne heureuse qui vit un moment inévitable de tristesse.


J’apprends grâce aux expériences passagères et je vis celles qui sont éternelles comme aimer,

                            pardonner, aider, comprendre, accepter, consoler.

Certaines personnes affirment : aujourd’hui je ne peux pas être heureux parce que je suis

malade, parce que je n’ai pas d’argent, parce qu’il fait très chaud, parce qu’il fait très froid,

parce que quelqu’un m’a insulté, parce qu’une personne ne m’aime plus, parce que je n’ai

pas su me mettre en valeur, parce que mon mari n’est pas tel que je l’espérais, parce que

mes enfants ne me rendent pas heureux, parce que mes amis ne me rendent pas heureux,

                     parce que mon travail est inintéressant, et ainsi de suite.

J’aime la vie que je mène mais pas parce que ma vie est plus facile que celle des autres.

C’est parce que j’ai décidé d’être heureuse et je suis responsable de mon bonheur.

Quand j’enlève cette obligation à mon mari et à toute autre personne, je les libère du poids

de me porter sur leurs épaules. Leur vie est beaucoup plus légère. Et c’est ainsi que j’ai réussi

                        à avoir un mariage heureux tout au long de ces années. »

La morale de cette histoire ? Vous l’avez devinée : ne laissez jamais entre les mains d’une

autre personne une responsabilité aussi grande que d’assumer et de susciter votre bonheur.

Soyez heureuse et heureux, même quand il fait chaud, même quand vous êtes malade, même

quand vous n’avez pas d’argent, même quand une personne vous a blessé ou blessée, même

quand on ne vous aime pas ou que l’on ne vous estime pas à votre juste valeur. Un conseil

                              valable pour les femmes et les hommes de tout âge. "

 

                                                      Un heureux chemin.  

                                                           Nom d'artiste inconnu.

NOUS RENCONTRER A L'INSTANT THÉ ...☺

                                    41751575 1896266507336602 6636259204338286592 n

                                            Vous en rêviez ? Alors, vous êtes exaucés...☺   

                         Le plaisir de nous rencontrer autour d'une tasse de thé !

Une lecture  d'extraits de mes livres aura lieu le vendredi 19 octobre à 

                                                            18  heures

                               Elle sera suivie d'une séance de dédicaces.

                                                        Je m'en fais déjà une joie !

 

Rencontrons-nous au salon de thé "L'instant-T", 10 bis rue des Jacobins. 72000 Le Mans.

                              (Centre ville, quartier des Jacobins, près du musée.)

 

PRISE DE CONSCIENCE.

29513322 914671228712118 1830033942394304997 n

 

Ces questionnements me semble intéressants, même si personnellement,

je ne l'aurais pas libellé de cette façon : pour moi, il n'y a pas d'erreurs mais

des expérimentations nées de choix plus ou moins bien inspirées par nos états

                                                         de conscience.  

 

Un bilan permet une évaluation, et ce retour en arrière peut offrir d'autres

                             perspectives à expérimenter différemment.

                                     Qu'aimeriez-vous vous répondre ?

            Présentez cette réponse sous forme de lettre à vous-même.

                                         Concluez de manière positive.

 

                           Image trouvée sur Facebook, sans la source.

LE TEMPS DE VIVRE /LA VIE QUE JE ME SOUHAITE

892456 lcl c14(...)"Parviendra-t-elle à prendre sa vie en mains alors qu’elle se porte un regard limitant ?

Il lui revient de créer le monde dans laquelle elle veut vivre, son pouvoir est dans son cœur,

non dans son mental critique. A-t-elle conscience que sa vie lui appartient et qu’elle l’a créé

                                  chaque jour par ses pensées, ses paroles et ses actions ?

               S’accorde-telle l’espace requis pour se recréer, s’expanser et s’épanouir ?

Sait-elle qu’il est nécessaire de cultiver un nouvel état de pensées si elle veut transformer sa vie ?

                                                Sa vie reflète fidèlement ce qui l’habite.

                                    Si elle me le demandait, je lui confierais ce conseil :

       pense toujours à la vie que tu veux vivre, et agis de façon à l’inviter dans ton présent.

                                             Quelle est la vie qui te correspond ?

                                            Quelle est la vie que tu te souhaites  ?

             Les situations que nous attirons sont le reflet de ce que nous avons besoin.

Comprendre que nos problèmes sont une opportunité de mûrir, supprime le sentiment d’être

victime. Il n’y a pas d’échec, mais des leçons à retirer de toutes situations. Envisager les

obstacles comme des enseignements permet de les intégrer, de les accepter comme utiles à

notre évolution. Je ne serais pas la même femme si je n’avais pas repris ma vie en mains,

si je n’avais pas transformé certains aspects douloureux en apprentissages. J’ai gagné en

estime de moi, en confiance en moi lorsque je me suis confrontée à des émotions négatives,

et que je les ai dépassées. J’ai ainsi révélé ma force de caractère que j’avais sous-estimée."

 

"LE TEMPS DE VIVRE".de CHARLOTTE SAINTONGE PUBLIE PAR EDILIVRE DONT VOICI LE LIEN

      DIRECT POUR EN LIRE UN EXTRAIT ET LE COMMANDER (MÊME D'UN PAYS ETRANGER.):


https://www.edilivre.com/le-temps-de-vivre-charlotte-saintonge.html

Disponible également sur les sitesAmazon.fr, Chapitre.com, Fnac.com etc, et en librairie.
 

 

                                                       Peinture d'illustration  José Atlan

UN MONDE MEILLEUR

10931049 739319979471105 2979712710592744980 n 1

 

              Je rêve d'un monde où l'on verrait le côté soleil avant le gris de la vie,

                                                     la lumière avant l'ombre,

                                                  les qualités avant les défauts,

              l'abondance dont nous jouissons, avant les manques que nous avons,

                la chance de vivre en paix, alors que tant d'autres vivent en guerre,

                                  la douceur du temps, avant la pluie qui tombe,

                                                       le partage avant l'étroitesse,

                                                             l'amour avant l'ego,

                                                       la confiance avant la peur,

                                                   la générosité avant la jalousie,

                                               la main tendue plutôt que dos tourné,

                                              le baiser plutôt que la bouche pincée,

                                                    le rire plutôt que le sarcasme,

                                              la caresse plutôt que l'indifférence...

Serait-ce possible? Alors...manifestons la gratitude pour ce que nous avons, sourions de

voir le jour se lever même sur le gris du ciel, disons les mots doux à ceux que nous aimons,

                   dansons la vie avant qu'il ne soit trop tard, car un jour, il est trop tard.

 

                                                               ~~Peinture Béatrice Fortin~~

LE TEMPS DE VIVRE/ Qu'es-tu en train de te faire vivre ?

892456 lcl c14(...)" Ce n’est pas sans m’évoquer la faille dans le goudron dans laquelle germe une fleur

fragile s’épanouissant à la lumière. Cette naissance délicate me touche toujours. Elle traduit 

                                    la force invincible de la vie, la possible résilience.

Par ailleurs, j’ai enfin pris conscience de l’impact de mes émotions chagrines bloquant mon

énergie, ma créativité… c’est comme si ma tristesse était plus importante que la vie, mon

harmonie et mon bien-être. Comme si mes pensées négatives tournant en boucle avaient

un quelconque pouvoir sur ma vie, l’anesthésiant. Dans un sursaut, je me suis dit « Stop !

                                                     Tu te fais du mal. Cela suffit.

                                                Qu’es-tu en train de te faire vivre ? »

Il suffit de prendre conscience du mal que l’on se fait afin de le résorber. Comme si ma

bienveillance prenait le pouvoir sur mes forces obscures ; comme si je détenais encore la

liberté d’être maîtresse de ma vie… comme si ma capacité à m’aimer était plus forte que ma

                                                      capacité d’autodestruction.

               Lorsque je pense « l’amour m’accompagne », mon âme s’élève vers la lumière.

Aujourd’hui est un jour spécial pour moi : c’est le jour anniversaire de ma naissance ! C’est

donc fêter mon incarnation sur terre… j’ai connu des jours d’anniversaire déprimés, d’une

tristesse infinie ; Je pensais alors à mes anniversaires des jours heureux où j’étais choyée,

comblée, entourée. J’ai décidé l’an dernier que je n’aurais plus le sentiment d’être une victime

        et qu’il fallait accepter l’évolution de la vie. Désormais, plus jamais je ne m’oublierai !

Je me prépare donc à passer une journée merveilleuse car je choisis qu’il en soit ainsi.

Je vais remonter le niveau de joie et de gratitude que je m’autorise à éprouver. Rien n’est trop

beau, trop fort ou trop grand… ne pas penser aux déceptions possibles. Juste oser vivre ! "

 

"LE TEMPS DE VIVRE".de CHARLOTTE SAINTONGE PUBLIE PAR EDILIVRE DONT VOICI LE

LIEN DIRECT POUR EN LIRE UN EXTRAIT ET LE COMMANDER (MÊME D'UN PAYS ETRANGER.)


https://www.edilivre.com/le-temps-de-vivre-charlotte-saintonge.html

                                         

                                                                  Peinture d'illustration José Atlan.
 

LE COEUR CONTENT.

23376523 1961538134134013 6044141932533547630 n 1

Le bonheur étant un état d'être, nul besoin de circonstances extérieures. Nous sommes

heureux d'être en vie,  nous nous sentons le coeur content, sans raison particulière.

Simplement heureux d'être là, vivant, de goûter ce qui vient comme une particularité,

                                                   et l'accuueillir avec gratitude.



Avez-vous remarqué: il y a des personnes qui cherchent le bonheur partout, comme on

cherche les lunettes que l'on a sur le nez. Ils ne le distinguent qu'après coup , sous forme de

                                         bon souvenir, mais l'ont vécu en sourdine.

                                            Le bon temps, c'est ici et maintenant!



Avez-vous remarqué: les sentiments de joie provoquent encore plus de joie à vivre.

De même, la loi des séries nous touche, dès lors que notre humeur s'assombrit. Comme si le

                    négatif attirait le négatif, comme si la lumière attirait les belles choses...

              Ce que nous cherchons vient à nous, car  ce que l'on regarde  se développe et croît.

Créons une collection des moments heureux, soyons à l'affût de tous ces instants fugaces qui

                                                                   nous  rayonnent.

                    Le bonheur n'est pas à l'extérieur de nous, mais à l'intérieur de notre coeur .

 Provoquons le bonheur par le sourire que nous offrirons, l'accueil que nous donnerons aux

                                  autres, sans raison particulière. Ayons le coeur ouvert.

Le plus beau cadeau que l'on puisse s'offrir, c'est aimer la vie et partager autour de soi ce

                                                                     sourire intérieur.

                         N'est-ce-pas la plus belle histoire que nous puissions nous raconter...

 

                                                      Être heureux, c'est être en amour !

LE TEMPS DE VIVRE / Trouver sa voie.

892456 lcl c14

(...) "Qu’y-a-t-il de plus précieux que le sens du sacré que l’on veut vivre dans notre quotidien ?

Le but n’est-il pas initialement de vivre spirituellement notre quotidien ? N’est-ce pas la plus

                                                                       belle des intentions ?

– Tu as raison. C’est tout un apprentissage que d’aimer l’argent pour ce qu’il nous apporte

                                     sans  en devenir son esclave. Trouver le juste milieu… l’équilibre.

– Aimer ce que l’on a est une gratitude envers cette énergie. Pour autant, ne pas se limiter par

des croyances limitatives si on a un objectif à vivre. L’argent est nécessaire pour le mettre au

monde. La croyance de ne pas pouvoir nourrir matériellement ce projet le voue à la stagnation.

Il y a souvent des raisons familiales bloquant cette approche de l’abondance. Ne pas le mériter

en est une parmi d’autres. Ne pas se sentir à l’aise dans cette perspective en est une autre.

Il faut toujours anticiper la vibration en agissant comme si les moyens étaient acquis.

Savoir ce que l’on fera de cet argent et pourquoi il nous est nécessaire ouvre le champ de tous

                                                                         les possibles.

Dis-moi, que voudrais-tu vraiment ? Si tu étais sûre de l’avoir, que te permettrais-tu ?

                                                                       Qu’oserais-tu ?

– La question est difficile, à brûle pourpoint…

– Promets-moi de te la poser. On ne peut transcender un désir que l’on a refoulé. Plus on l’étouffe,

plus on est sous son emprise. Chaque désir est une marche à gravir pour aller vers soi et le but de

son existence. Au-delà de l’aspect matériel, la paix de notre âme nous habite. Aucun désir n’est

                        trouble lorsqu’il exprime notre harmonie, notre joie la plus profonde."

 

"LE TEMPS DE VIVRE".de CHARLOTTE SAINTONGE PUBLIE PAR EDILIVRE DONT VOICI LE

LIEN DIRECT POUR EN LIRE UN EXTRAIT ET LE COMMANDER (MÊME D'UN PAYS ETRANGER.)


https://www.edilivre.com/le-temps-de-vivre-charlotte-saintonge.html

 

                                                     Peinture d'illustration José Atlan.