L'IMPORTANT, C'EST CE QUE L'ON FAIT DE SA VIE!

1604946 578221868949472 9207158780767580621 n

         "Quand je suis allé à l'école, ils m'ont demandé ce que je voulais être quand je serai grand.

                                                                      J'ai écrit 'heureux'. 

Ils m'ont dit que je n'avais pas compris la question. J'ai répondu qu'ils n'avaient pas compris la vie."

                                                                   ~~ John Lennon~~

                      Notre adolescence est bercée par le leitmotiv: "que feras-tu dans la vie?" 

Il est important de se projeter dans une réalisation de soi qui nous corresponde, qui convienne

                                                                  à nos valeurs, qui nous brille!  

Le plus souvent, on reste évasif, choisissant parmi les filières proposées ce qui nous semble le plus

raisonable! Il est assez rare que les métiers que l'on exerce correspondent réellement à qui nous sommes.

En fait, nous sommes des personnes qui pratiquons différents corps de métiers au cours d'une vie, qui

deviennent autant de savoir-faire, de compétences cumulées; nous ne 'sommes' pas coiffeurs ou ORL.

mais pratiquons la médecine, la coiffure...sans pour autant nous limiter ou nous définir via cette pratique.

                Nos différentes activités nous servent à expérimenter ce qui sera notre chemin de vie.

            Il n'est pas rare qu'une reconversion radicale naisse dans la seconde partie de sa vie active...

Nous sommes alors sur le chemin d'un accomplissement, cumulant les apprentissages nous destinant à

une pratique conforme à nos talents. Le travail nous sert à nous réaliser, à donner un sens à notre vie...

                                                          à unir Être et Faire pour le meilleur de nous!     

                                                Et lorsque l'on vous demandera ce que vous faites dans la vie,

                                                        vous répondrez que vous travaillez à être heureux! 

                                                                         

                                                                                   Charlotte Saintonge.