Efi kokkinaki

LA CREATIVITE PERDUE.

Efi kokkinaki

 

      Observer les enfants jouer est un régal: leur esprit créatif s'en donne à coeur joie!

Ils intègrent avec brio le conditionnel dans leur présent et contournent tous les obstacles

           en pétillant d'imagination: "on dirait qu'on est", "on dirait qu'on f'ait".

Les adultes ont vite fait de recadrer les conjugaisons hasardeuses, les traits de crayon

dilatant les perspectives, et par la même, les rêves un peu trop nomades.

                                       La vie n'est pas un terrain de jeu, disent-ils !

                                                         Question de perspectives...

La créativité formatée s'est donc assoupie, n'attendant qu'un souffle de notre part pour

                                                                      s'exalter.

                                      Réveillerez-vous votre belle au bois dormant?

Souvenez-vous de ce temps pas si lointain où vous étiez le Zorro des causes perdues, la

princesse capturée par un amoureux. Oui, je sais, Game Boy est passé par là et la poésie

de notre univers magique s'est envolée: toutefois reste l'essence au coeur des intrigues.

Rappelez-vous:

- Qu'est-ce qui vous fascinait enfant?

- Quel était votre jeu favori?

-Quels étaient vos rêves?

-Que reste-t'il des jeux d'alors dans votre vie actuelle? Une empreinte?

En retournant sur les pas de notre enfance, nous nous reconnectons à notre créativité

                                            enfouie, à notre part de fantaisie.

        Et qui sait, à un rêve en sommeil qu'il vous appartient ou non de développer...

 

                                                ~~ Peinture Efi Kokkinaki ~~

 

Vivre ses rêves. Combler ses désirs. Satisfaire ses besoins.