15977088 391570031175686 993863313832501099 n 1

LE SENS DU COURANT

15977088 391570031175686 993863313832501099 n 1J'ai pris ma première leçon de "philosophie" sur un bras mort de la Seine.

Je devais  avoir une douzaine d'années...Le jeudi, j'adorais ramer par tous

                                    les temps, à toute  heure du jour.

J'éprouvais alors un sentiment extrême de liberté, d'espace quasi illimité.

.J'aimais découvrir de nouveaux paysages derrière une boucle du fleuve,

                              aussi je m'aventurais avec allégresse!

Un jour donc, où le courant était fort, je me laissais aller au plaisir de

 glisser  "fluidement"sur l'eau. Je me grisais de cette sensation, me laissant

                parfois  quelque répit à me laisser porter par le courant.

                                           Rien que du bonheur!

Toutefois, il me fallut bien revenir...et je vous laisse imaginer la pugnacité

 de  mes efforts pour ramer à contre-courant. La fatigue et le découragement

         se  confrontaient à la détermination de revenir saine et sauve,

                                                       sans assistance...

J'y parvins, bien sûr, avec des cloques aux mains et des bras essorés

                                                         d'épuisement!

J'avais toutefois expérimenté la notion de me laisser porter par le courant, et

                                        celle de ramer à contre-courant...

                                                                      *

Bien souvent dans notre vie quotidienne, nous sommes parfois amenés à

                                               ramer à contre-courant:

-en exerçant un travail qui ne nous plait pas.

-en réduisant des rêves ayant le sens de l'essentiel, afin d'être "raisonnable".

- en en faisant toujours plus, alors que le corps crie "pouce".

-en ne suivant pas nos valeurs, mais celles de notre environnement....Etc...

Pour certains, cette attitude devient même une habitude, une normalité.

Ils n'attendent pas grand chose de la vie, et de ce fait, ne seront pas déçus!

                               C'est une perspective en impasse...

 

Nos attentes dans la vie deviennent notre réalité. Plus, nous les élevons, plus

                               notre implication à vivre s'accroît.

 

               Notre existence n'est pas une lutte, un combat contre soi,

mais une ouverture à nous écouter et à nous entendre, à marcher dans nos

traces et nous  reconnaître. L'épanouissement naît de la congruence entre

nos désirs et nos  actions. Dès lors qu'ils se fondent, le courant nous porte

                                              et s'allège notre  présent.

             Suivre le courant,c'est se mettre en phase avec soi et la vie.

         C'est se laisser porter par les divins hasards semés par l'univers.

                               Il y a tant de douceur dans le lâcher-prise...

 

 

 

 

 

ACCOMPLISSEMENT PERSONNEL. VOCATION. Vivre ses rêves. Combler ses désirs. Satisfaire ses besoins.