Extraits de mes livres.

1374844 362378090558811 2139437123 n 1

Mes livres ont des points communs: ils parlent d'amour et de bienveillance

envers soi-même. Ils parlent également de réalisation de vie en congruence

     avec ses valeurs, d'épanouissement dû à une meilleure estime de soi.

Ils éveillent notre autonomie nous incitant à choisir ce qui nous correspond.

Inspirés des principes de la PNL et de la psychologie positive, ils nous

       rappellent que nous sommes créateurs responsables de notre vie.

                                                                         ********

En savoir plus sur http://charlottesaintonge.e-monsite.com/pages/le-livre-vous-correspondant-presentement.html#tuAM4s1pYFigmPzv.99
                                                                                 ***********
L'EMBELLIE

 

"Notre vie n'est faite que de choix, des minuscules imperceptibles tant ils semblent

couler de source, et d'autres vécus comme des bouleversements tant ils nous

               déstabilisent en pressentant leur conséquence à long terme.

C'est toujours prendre un risque que de choisir, en renonçant à une autre option.

La peur nous contrôle, nous attachant à notre piquet sécuritaire, nous entravant

                                                          dans nos limites.

 La vie est toujours un risque à courir: il faut oser rompre la monotonie des habitudes

                      et croire que le chemin de la vie est riche et multiple.

Un nouveau souffle est envisageable dès que l'on dépasse ses limites présumées!

Vivre, c'est juste donner de la beauté et de l'harmonie à notre vie, de l'intensité à la vivre...

...Vivre harmonieuesement est mon hymne à la joie autant que ma mission de vie.

      Je sais qu'elle repose sur ma cohérence à vivre en accord avec mes essentiels.

Il arrive un jour où l'on cesse de rêver sa vie afin de la vivre dans le droit fil de nos valeurs

                                                                 et de nos besoins."    

 

"L'embellie" de Charlotte Saintonge est publié par Edilivre dont voici le lien direct, valable

                                                 également pour les pays étrangers:

                 http://www.edilivre.com/l-envolee-belle-charlotte-saintonge.html

                                  Vous pouvez lire un large extrait sur cette page!

Disponible en librairie, sur Amazon.fr, Chapitre.com, Alapage.fr, etc...

 

                                       ~~ Illustration de couverture Loetitia Pillault~~

LE TEMPS DE VIVRE /LA VIE QUE JE ME SOUHAITE

892456 lcl c14(...)"Parviendra-t-elle à prendre sa vie en mains alors qu’elle se porte un regard limitant ?

Il lui revient de créer le monde dans laquelle elle veut vivre, son pouvoir est dans son cœur,

non dans son mental critique. A-t-elle conscience que sa vie lui appartient et qu’elle l’a créé

                                  chaque jour par ses pensées, ses paroles et ses actions ?

               S’accorde-telle l’espace requis pour se recréer, s’expanser et s’épanouir ?

Sait-elle qu’il est nécessaire de cultiver un nouvel état de pensées si elle veut transformer sa vie ?

                                                Sa vie reflète fidèlement ce qui l’habite.

                                    Si elle me le demandait, je lui confierais ce conseil :

       pense toujours à la vie que tu veux vivre, et agis de façon à l’inviter dans ton présent.

                                             Quelle est la vie qui te correspond ?

                                            Quelle est la vie que tu te souhaites  ?

             Les situations que nous attirons sont le reflet de ce que nous avons besoin.

Comprendre que nos problèmes sont une opportunité de mûrir, supprime le sentiment d’être

victime. Il n’y a pas d’échec, mais des leçons à retirer de toutes situations. Envisager les

obstacles comme des enseignements permet de les intégrer, de les accepter comme utiles à

notre évolution. Je ne serais pas la même femme si je n’avais pas repris ma vie en mains,

si je n’avais pas transformé certains aspects douloureux en apprentissages. J’ai gagné en

estime de moi, en confiance en moi lorsque je me suis confrontée à des émotions négatives,

et que je les ai dépassées. J’ai ainsi révélé ma force de caractère que j’avais sous-estimée."

 

"LE TEMPS DE VIVRE".de CHARLOTTE SAINTONGE PUBLIE PAR EDILIVRE DONT VOICI LE LIEN

      DIRECT POUR EN LIRE UN EXTRAIT ET LE COMMANDER (MÊME D'UN PAYS ETRANGER.):


https://www.edilivre.com/le-temps-de-vivre-charlotte-saintonge.html

Disponible également sur les sitesAmazon.fr, Chapitre.com, Fnac.com etc, et en librairie.
 

 

                                                       Peinture d'illustration  José Atlan

LE TEMPS DE VIVRE/ Qu'es-tu en train de te faire vivre ?

892456 lcl c14(...)" Ce n’est pas sans m’évoquer la faille dans le goudron dans laquelle germe une fleur

fragile s’épanouissant à la lumière. Cette naissance délicate me touche toujours. Elle traduit 

                                    la force invincible de la vie, la possible résilience.

Par ailleurs, j’ai enfin pris conscience de l’impact de mes émotions chagrines bloquant mon

énergie, ma créativité… c’est comme si ma tristesse était plus importante que la vie, mon

harmonie et mon bien-être. Comme si mes pensées négatives tournant en boucle avaient

un quelconque pouvoir sur ma vie, l’anesthésiant. Dans un sursaut, je me suis dit « Stop !

                                                     Tu te fais du mal. Cela suffit.

                                                Qu’es-tu en train de te faire vivre ? »

Il suffit de prendre conscience du mal que l’on se fait afin de le résorber. Comme si ma

bienveillance prenait le pouvoir sur mes forces obscures ; comme si je détenais encore la

liberté d’être maîtresse de ma vie… comme si ma capacité à m’aimer était plus forte que ma

                                                      capacité d’autodestruction.

               Lorsque je pense « l’amour m’accompagne », mon âme s’élève vers la lumière.

Aujourd’hui est un jour spécial pour moi : c’est le jour anniversaire de ma naissance ! C’est

donc fêter mon incarnation sur terre… j’ai connu des jours d’anniversaire déprimés, d’une

tristesse infinie ; Je pensais alors à mes anniversaires des jours heureux où j’étais choyée,

comblée, entourée. J’ai décidé l’an dernier que je n’aurais plus le sentiment d’être une victime

        et qu’il fallait accepter l’évolution de la vie. Désormais, plus jamais je ne m’oublierai !

Je me prépare donc à passer une journée merveilleuse car je choisis qu’il en soit ainsi.

Je vais remonter le niveau de joie et de gratitude que je m’autorise à éprouver. Rien n’est trop

beau, trop fort ou trop grand… ne pas penser aux déceptions possibles. Juste oser vivre ! "

 

"LE TEMPS DE VIVRE".de CHARLOTTE SAINTONGE PUBLIE PAR EDILIVRE DONT VOICI LE

LIEN DIRECT POUR EN LIRE UN EXTRAIT ET LE COMMANDER (MÊME D'UN PAYS ETRANGER.)


https://www.edilivre.com/le-temps-de-vivre-charlotte-saintonge.html

                                         

                                                                  Peinture d'illustration José Atlan.
 

LE TEMPS DE VIVRE / Trouver sa voie.

892456 lcl c14

(...) "Qu’y-a-t-il de plus précieux que le sens du sacré que l’on veut vivre dans notre quotidien ?

Le but n’est-il pas initialement de vivre spirituellement notre quotidien ? N’est-ce pas la plus

                                                                       belle des intentions ?

– Tu as raison. C’est tout un apprentissage que d’aimer l’argent pour ce qu’il nous apporte

                                     sans  en devenir son esclave. Trouver le juste milieu… l’équilibre.

– Aimer ce que l’on a est une gratitude envers cette énergie. Pour autant, ne pas se limiter par

des croyances limitatives si on a un objectif à vivre. L’argent est nécessaire pour le mettre au

monde. La croyance de ne pas pouvoir nourrir matériellement ce projet le voue à la stagnation.

Il y a souvent des raisons familiales bloquant cette approche de l’abondance. Ne pas le mériter

en est une parmi d’autres. Ne pas se sentir à l’aise dans cette perspective en est une autre.

Il faut toujours anticiper la vibration en agissant comme si les moyens étaient acquis.

Savoir ce que l’on fera de cet argent et pourquoi il nous est nécessaire ouvre le champ de tous

                                                                         les possibles.

Dis-moi, que voudrais-tu vraiment ? Si tu étais sûre de l’avoir, que te permettrais-tu ?

                                                                       Qu’oserais-tu ?

– La question est difficile, à brûle pourpoint…

– Promets-moi de te la poser. On ne peut transcender un désir que l’on a refoulé. Plus on l’étouffe,

plus on est sous son emprise. Chaque désir est une marche à gravir pour aller vers soi et le but de

son existence. Au-delà de l’aspect matériel, la paix de notre âme nous habite. Aucun désir n’est

                        trouble lorsqu’il exprime notre harmonie, notre joie la plus profonde."

 

"LE TEMPS DE VIVRE".de CHARLOTTE SAINTONGE PUBLIE PAR EDILIVRE DONT VOICI LE

LIEN DIRECT POUR EN LIRE UN EXTRAIT ET LE COMMANDER (MÊME D'UN PAYS ETRANGER.)


https://www.edilivre.com/le-temps-de-vivre-charlotte-saintonge.html

 

                                                     Peinture d'illustration José Atlan.
 

LE TEMPS DE VIVRE / Mon pouvoir est dans l'amour que je me donne.

892456 lcl c14

                        (...) "La journée d’hier m’a rendue précieuse à mes propres yeux.

J’ai partagé mes compétences, je me suis reliée à mon savoir-être. Je me suis sentie heureuse,

infiniment vivante dans cette ouverture à l’autre. Je me suis aimée pour qui je suis, sans

                                                     attente de retour approbatif.

                 Je ressens la paix, maintenant que je ne suis plus addict à un résultat.

En m’aimant, j’ai repris mon pouvoir d’être. Mon pouvoir est dans l’amour que je me donne

à vivre en congruence avec qui je suis. C’est le plus merveilleux pouvoir qui soit donné à vivre.

La vie, par nature, est création, changement, transformation, évolution. Elle danse à son

                                   rythme. A moi d’accorder mes pas à sa musique.

La vie est généreuse, nous laissant choisir le sens que l’on veut donner à sa vie. Là est notre

liberté. Tout nous est possible dès lors que l’on décide ce que l’on veut faire de sa vie. Décider

de ce qui a un sens pour soi revient à dire ce qui est juste pour moi, ce qui me correspond,

ce qui me ressemble intimement, ce qui me rend heureuse. Décider qui je suis, en pleine

conscience… décider de ce qui nourrit mon Être. Là est mon pouvoir, là est ma responsabilité,

                                                                         ma réalité."

 

"LE TEMPS DE VIVRE".de CHARLOTTE SAINTONGE PUBLIE PAR EDILIVRE DONT VOICI LE

LIEN DIRECT POUR EN LIRE UN EXTRAIT ET LE COMMANDER (MÊME D'UN PAYS ETRANGER.)


https://www.edilivre.com/le-temps-de-vivre-charlotte-saintonge.html

 

                                                       Peinture d'illustration José Atlan.

LE TEMPS DE VIVRE. LE DROIT DE L'ÂME A RESPIRER.

892456 lcl c14

"La liberté est le droit de l’âme à respirer. Aujourd’hui, j’éprouve plus que jamais le besoin

            d’exprimer mon Être, de me livrer à des activités dont l’essence me vibre.

Lorsque le cœur de Joachim cessa de battre pour rejoindre son étoile, je me suis sentie perdue

dans des habitudes qui ne m’appartenaient pas, ou plus. Cette prise de conscience me prit

au dépourvu, tant notre pas de deux me semblait harmonieux. Mais je ne pouvais

simplement pas le vivre en solo. Je ne pouvais pas pérenniser ce qui n’était plus sans me

                                                      faire du mal, sans m’altérer.

Je ne voulais pas trahir notre belle histoire, mais il convenait de recréer une vie me

ressemblant et me rassemblant. Cela fut très graduel, presque à mon insu, voulant être

fidèle à ce que fut notre bonheur. Je dus me rendre à l’évidence qu’un changement était

nécessaire. Je donnai ses vêtements gardant seulement quelques pièces que j’enfilai pour

me sentir avec lui, à fleur de peau. Son flacon d’eau de toilette côtoie le mien, et je me couche

                                     le soir dans sa fragrance pour mieux m’envelopper.

Pour m’aider dans cette transformation, j’étais attentive à mes réactions au changement.

Je me murmurais « l’amour m’accompagne », afin que sa lumière me tire vers le haut, que

                            mon âme s’allège, que j’allume les lumières de mon présent.

Un matin, je pris conscience que la seule personne qui m’accompagnerait toute ma vie,

                                                                        c’était moi !

                          Cela m’incite désormais à être vivante dans tout ce que je fais.

 

                                          Mon rapport au temps a désormais changé.

    J’ai besoin de pauses, de ralentir, de prêter attention afin de goûter au moment présent.

Une nouvelle relation avec la vie s’instaure. J’ai envie de me sentir en vie et de vivre mes

                                                                               envies.

J’ai envie d’être présente à moi-même, d’établir une conversation avec les choses qui

                                 m’entourent, de vivre dans un lieu nourri de sensations.

J’ai fait de la place aux choses importantes pour moi en réduisant l’espace et le temps aux

choses ne me nourrissant pas. J’ai ainsi créé une ouverture pour tout ce qui me tient à cœur

          et m’apporte de la joie. Vivre avec moins pour vivre plus devint mon crédo.

 

"LE TEMPS DE VIVRE".de CHARLOTTE SAINTONGE PUBLIE PAR EDILIVRE DONT VOICI LE LIEN

DIRECT POUR EN LIRE UN EXTRAIT ET LE COMMANDER (MÊME D'UN PAYS ETRANGER.)

                    https://www.edilivre.com/le-temps-de-vivre-charlotte-saintonge.html

               Disponible en libairie et sur les sites internet Chapitre com, Fnac.com etc...

 

                                                Peinture d'illustration José Atlan.

 
 
 

 

LE TEMPS DE VIVRE. RESILIENCE.

892456 lcl c14

"Joachim n’est plus de ce monde depuis deux ans maintenant ; je ne peux pas m’abandonner

par chagrin, par désamour de moi, par désœuvrement… je me dois d’être là pour moi.

Il est temps maintenant que je reprenne ma vie en mains. Il le voudrait, me souhaitant le

                                                                              meilleur.

Je sais maintenant que demain est incertain, et cette improbabilité rend la vie plus précieuse

encore. Je dois puiser en ma force intérieure, en mes ressources. En me reliant à elles,

                                                    je retrouve goût à vivre mon présent.

J’ai appris le sentiment d’abandon, le vide qui s’est emparé de moi, le désarroi d’une solitude

brutale lorsqu’elle n’a pas de sens. Puis très vite, passées les premières heures de désarroi,

l’indigestion violente qui s’ensuivit, j’appris à le sentir en moi. Joachim est toujours présent

               lorsque j’ouvre mon cœur… l’amour n’est pas à l’extérieur, mais en moi !

La beauté cachée est toujours à l’intime de soi. La beauté est parfois là où on ne l’attend pas.

Je ne renonce pas à nos souvenirs mais je m’ouvre au renouveau me demandant d’avancer.

                                                          Une nouvelle vie est à créer.

Le soir, à la nuit noire, j’aime à lui raconter ce que j’ai fait sans lui. Je crois bien n’avoir

                              jamais autant partagé, comme si la distance nous rapprochait.

L’heure de la résilience est venue. Elle est la capacité de faire face aux adversités de la vie et

de transformer ma douleur en pouvoir, afin de m’accomplir dans un objectif me faisant sens.

                                   Le changement est né en moi afin qu’il se réalise à l’extérieur.

                                               L’avenir a le don d’arriver sans prévenir.

              De petits pas en petits pas, je construis mon devenir en prenant mon temps."

 

"LE TEMPS DE VIVRE".de CHARLOTTE SAINTONGE PUBLIE PAR EDILIVRE DONT VOICI LE LIEN

DIRECT POUR EN LIRE UN EXTRAIT ET LE COMMANDER (MÊME D'UN PAYS ETRANGER.)

                                                       Peinture d'illustration José Atlan.


https://www.edilivre.com/le-temps-de-vivre-charlotte-saintonge.html

LE TEMPS DE VIVRE. LES DECLICS SALVATEURS

892456 lcl c14

 Deux ans après ;

(...)"Il n’est pas simple de vouloir attirer le bonheur lorsque l’amour de notre vie nous quitte.

                Une pointe de culpabilité frustre l’autorisation que l’on aimerait se donner.

                          Il est temps que je m’ouvre à la fluidité, que je me l’autorise.

J’accepte enfin de me laisser porter par les hasards, plutôt que de tout contrôler. Toute vie a

un sens à vivre. Le temps du lâcher-prise est venu. Celui de la responsabilité à me rendre

                                      heureuse, aussi ! Je reprends le pouvoir sur ma vie…

 

Un rêve est une lumière que l’on allume en soi… ces pensées sommeillent en moi depuis

longtemps, attendant sans doute que le temps soit venu. Elles étaient comme une étoile dans

la toile de ma vie. Cette échappée belle de l’esprit ouvre maintenant la brèche de mon présent…

La renaissance est en moi. J’ai accepté la douleur, le chagrin de l’absence de Joachim dans

ma réalité quotidienne. Mais qu’est-ce que la réalité sinon la réalité de mes pensées, tout

étant miroir. Mon mental a tu ces petites questions insidieuses fragilisant le lâcher-prise.

J’ai de nouveau envie que la vie m’aime ! J’ai de nouveau envie de douceur de vivre, non

                        pas comme une cerise sur le gâteau, mais comme fondement de vie."

 

 

"LE TEMPS DE VIVRE".de CHARLOTTE SAINTONGE PUBLIE PAR EDILIVRE DONT VOICI LE LIEN DIRECT POUR

                                   EN  "LIRE UN EXTRAIT" ET LE COMMANDER MÊME D'UN PAYS ETRANGER :
https://www.edilivre.com/le-temps-de-vivre-charlotte-saintonge.html

 

                                                               Peinture José Atlan

LE CHEMIN DU BONHEUR. FAIRE BRILLER SON ETOILE.

LE CHEMIN DU BONHEUR;

 

"Je me réveille un matin, après avoir fait un drôle de rêve : je me trouve sur une colline

dominant la ville. Il fait nuit. Et c'est joli une ville la nuit. Un halo de brume dorée

        l'enveloppe. En fixant son regard, chaque lumière est comme une luciole.

                                                           Une voix me dit:

-Quand une âme vient s'incarner sur terre, elle est comme une étoile en devenir, plus ou

 moins  intense. Vis ta vie en te  connectant à ton essence divine. Plus tu exprimes qui tu es,

plus tu contactes ton essence. Autorise-toi à être la meilleure version de qui tu es.

            Donne le meilleur de toi-même. Et ton étoile scintillera de tous ces feux.


Je me frotte les yeux, un peu perplexe. Assise dans mon lit, j'essaie d'ancrer les paroles

                     dans ma tête, pour les répéter à maman afin qu'elle m'explique.

Je m'allonge, éteins la lumière et repense à mon rêve. Que veut dire mon âme?

J'ai un indice toutefois, lorsque je fais quelque chose que j'aime, je me sens déborder

                                                                        d'énergie.

Se relier à son essence divine, c'est peut-être faire les choses qui ont un sens pour nous,

                                                        qui nous rendent heureux.

                                            Je crois que je tiens le fil conducteur."



                   Extrait de mon livre "Le chemin du bonheur" publié par Edilivre.

Je vous invite à la découvrir en" lisant un extrait" de quelques pages

                                                    sur le site de l'éditeur:

www.edilivre.com/le-chemin-du-bonheur-charlotte-saintonge.html#VHi59tKG_Xs

                        En vente sur les sites Amazon.fr, Chapitre.com, Fnac.com, en librairie.

LE SOURIRE INTERIEUR

LE CHEMIN DU BONHEUR;

"Aujourd'hui, j'ai appris un nouveau mot. J'ai une boite pleine de petits papiers

avec des mots compliqués et leur définition. Cela me permet de jouer à la

                            savante lorsque je joue au scrabble.

Aujourd'hui, j'ajoute "égosophie": il exprime un état de bienveillance envers

soi et envers les autres, en cultivant un état de bien-être, un esprit sain dans

un corps sain. C'est faire des choix harmonieux qui nous correspondent, faire

la paix avec soi en cultivant le sourire pour soi, pour la vie...j'aime ce mot...

Maman fait pratiquer un drôle d'exercice à ses patients. Issu du Taoïsme, il

s'appelle "le sourire intérieur". Il suffit d'afficher un sourire paisible sur son

visage, puis de ressentir que son plexus solaire (un autre joli mot dans ma

boite) et que son coeur sourient, pour que ce sourire se diffuse dans tout

son corps, que toutes ses cellules sourient à leur tour. Magique, non?"

 

                     Extrait du livre "Le chemin du bonheur."

"Le chemin du bonheur" est publié par Edilivre que vous pouvez commander même des

                     pays étrangers en suivant ce lien direct, et y lire le début du livre:

           http://www.edilivre.com/le-chemin-du-bonheur-charlotte-saintonge.html

          Disponible également en librairie, sur Amazon.fr, Chapitre.com, Alapage.fr etc...

MES CROYANCES DEFINISSENT MA VIE.

  LE CHEMIN DU BONHEUR;

"Je suis définie par mes croyances. Ne pas accepter les croyances

                   des autres sans les avoir expérimentées.

                                   Quelle est ma vérité?

Mon objectif est de vivre une vie signifiante, en harmonie avec mon

                                                 coeur.

                    Je mordille mon crayon, pensive. Je rajoute:

                         
Être pour ne pas vivre dans le paraître."

 

                                                               *

                             Extrait du livre "Le chemin du bonheur".

Je vous invite à le découvrir en" lisant un extrait" de quelques pages

                                          sur le site de l'éditeur:

www.edilivre.com/le-chemin-du-bonheur-charlotte-saintonge.html#VHi59tKG_Xs

AVOIR UN IDEAL !

LE CHEMIN DU BONHEUR;"Avoir un idéal, c'est aspirer au meilleur.Il colore notre vie, répond à des

aspirations nobles.Il nous définit. En l'accomplissant, on devient auteur de

son existence. Les grandes causes répondent toujours d'un  idéal.

                     Regarde L'Abbé Pierre, Soeur Emmanuelle...


                                          Maman ajoute:


-C'est un rêve mis en action. En le vivant, on accomplit sa destinée.

Nous mangeons un moment en silence, puis je demande doucement:

-Est-ce un idéal de vouloir rendre la vie plus belle à vivre autour de soi?

            Maman presse ma main et me sourit en répondant:
 

                                -C'est le plus beau, ma chérie."


 

        "Le chemin du bonheur" est publié par Edilivre que vous pouvez commander même des

                       pays étrangers en suivant ce lien direct, et y lire le début du livre:

               http://www.edilivre.com/le-chemin-du-bonheur-charlotte-saintonge.html

           Disponible également en librairie, sur Amazon.fr, Chapitre.com, Alapage.fr etc...

 

La suite du"Chemin du bonheur" est publiée sous le titre "De l'ombre à la

                               lumière". Publié par Edilivre également.

 

OSER VIVRE LE MEILLEUR : CHOISIR SA MELODIE POUR SE FRAYER UN CHEMIN.

couvertureoservivrelemeilleur-1.jpg

Toutefois, je compte bien me garder du temps, du temps de "rien"

 pour regarder passer les nuages, sentir le souffle de la Terre, paresser

 au creux du feu un bol de chocolat à la main, laisser aller...Il me faut

veiller à ne pas me laisser envahir, à désencombrer là aussi le trop plein.

 

Le plus merveilleux dans le concept de la retraite, n'est-il pas ce temps

 enfin accordé pour tout ce qui nous semble bon? Pour tout ce qui nous

 grandit? Tout ce qui nous élève à d'autres aspirations plus spirituelles,

afin de se détacher de la matière insensiblement, et honorer le divin en

 nous? Se recueillir enfin, après toute cette activité qui nous a éloignés de

notre essence. Ce silence faisant écho à ce que nous avons de silencieux

en nous.

Se trouver face à la page vierge du temps crée peut-être un vertige,

 comme la peur du vide...

 

Lorsque l'on a passé une belle partie de sa vie à être dans le Faire, il faut

 tout à coup lâcher tout, pour simplement entrer dans son Être.

 Cet art de l'oisiveté repose sur la paix que l'on éprouve à se rencontrer.

Car pour ne rien faire, il faut être riche de soi. Ne plus avoir rien à prouver.

Ne plus être dans la quête de l'approbation d'autrui, mais se laisser porter

 par le courant qui nous rythme. C'est comme choisir sa mélodie pour se

 frayer un chemin vers son âme."

 

Extrait du livre "Oser vivre le meilleur". Charlotte Saintonge. Editions

 Edilivre.  http://www.edilivre.com/oser-vivre-le-meilleur.html

 

Edilivre livre même à l'étranger! Mes livres sont également disponibles en librairie, Amazon.fr, Fnac.com,

                                                                           Alapage.fr, etc...

CONTELET...

3420fcdd5ff0eb9a662f3ff23a110c52 1                                      " ....Il y a bien longtemps, je fus un arbre.


                                                  Peut-être était-ce un peuplier ?


Je ne sais son nom sinon qu'il était grand, que sa cime caressait les nuages,


                                         et embrassait les étoiles la nuit venue....


                                       Je parlais à la lune, souriais au soleil.

 

Ma tête était couronnée de feuilles bruissantes, mes bras balançaient au vent,


                                     et mon long buste abritait mon cœur.


Je tapissais la terre de leur blondeur cuivrée, lorsque la bise me dénudait.

 

           Dès les premiers beaux jours, je m'habillais de vert tendre.


Les oiseaux venaient nicher au creux de mes épaules, et leurs chants me mettaient

 

                                                     en allégresse.

 

J'ai ombragé les amoureux, inspiré les poètes et les peintres, ressourcé les ancêtres.

 

                            De ma vie d'arbre, je ne me souviens plus.


      Sinon, que toute la sagesse de la terre et du ciel sont inscrites en moi...."

 

Extrait du livre "Oser vivre le meilleur" publié par Edilivre,dont voici le lien direct,

                      pour en "lire un extrait" et le commander même d'un pays  étranger:

                                                    http://www.edilivre.com/doc/23114/   

Disponible également en librairie, sur Amazon.fr, Chapitre.com, Fnac.com,Alapage.com etc...

 

                                                           ~~Peinture Claude Monet~~

 

L'ÂME COQUELICOT.Le goût des merveilles.

L'âme coquelicot(...)Aujourd’hui, je me sens en entre-deux ; entre une page de vie qui se ferme sans bruit,

une autre qui s’ouvre en enthousiasme. Je me sens fabuleusement éveillée, émerveillée

                                    d’être si vivante à moi-même, à moi m’aime.

Mon enfant intérieur jubile, a une tonne d’idées à la minute, imagine, s’amuse de la vie

et aime rire. La vie avec ma petite Iris réveillée est colorée, émotionnelle, intensément

dansante : je ne fais plus à demi pour me protéger, et je lui tends la main afin qu’elle

                                              m’emmène au pays de ses envies.

Ma mère me disait souvent « ne fais pas l’enfant », alors que j’avais tout juste huit ans !

Être performante, réussir, faisait partie du programme, le temps rentabilisé entre écoles,

cours de danse et piano. Mes rêves étaient tapis sous mes paupières baissées, n’attendant

que le soir afin de s’épancher sur le papier du Journal secret. Heureusement qu’il était mon

confident, sinon je serais morte à moi-même ! Lorsque je regarde les photos de moi, je remarque

                   que mon regard se rétracte à partir de mes six ans, l’âge de raison.

                                      Comme si la vision de ma vie s’était rétrécie…

                                                                                   *

Extrait du livre "L'âme coquelicot" publié par Edilivre, dont voici le lien direct pour en

                      "lire un extrait", et le commander même d'un pays étranger.
https://www.edilivre.com/catalog/product/view/id/800938/s/l-ame-coquelicot-charlotte-saintonge/


DISPONIBLE SUR LES SITES AMAZON.FR, CHAPITRE.COM, FNAC.COM ET EN LIBRAIRIE.

                                                         ~~ Peinture José Atlan ~~

L'ÂME COQUELICOT. Exprimer mon authenticité.

L'âme coquelicot(...)"J’ignore si ma mère fera un travail de fond sur son anxiété, ou si elle se contentera

d’être attentive à mes propos, gardant ses peurs larvées en elle. J’aimerais avoir créé le

                                        déclic précurseur d'un changement d’énergie.

Il y a tant de personnes qui vont à des conférences, lisent des livres de développement

personnel d’une traite, croyant que c’est suffisant pour s’imprégner de la paix en soi.

              Ils absorbent l’énergie en surface, mais la moindre tempête les terrasse.

Toute métamorphose a besoin d’un mûrissement, d’une transformation palpable quotidienne ;

on ne renaît pas à soi d’une phrase entendue, même si elle est une prise de conscience fulgurante.

Elle invite à approfondir et, chaque jour de travailler en ce sens, de l’appliquer dans son

quotidien. Seul un regard extérieur peut l’accompagner afin de poser des intentions, de

suggérer une vision élargie de son environnement, de modifier sa façon de penser, son

attitude générale. Un accompagnant voit ce qu’elle ne voit plus, entend ce qu’elle n’entend pas,

suggère un pas de côté, apprend à s’aimer afin de s’accepter dans ses ombres, à lâcher les

                            masques, un à un, censés la protéger, l’emprisonnant aussi.

Il questionne en douceur, ces questions étant destinées lui ouvrir des fenêtres, des portes.

                      Il donne des clés. Il ne juge pas, ne critique pas, il est bienveillant.

Maman a besoin de cette douceur, elle qui a toujours été dans le contrôle et la perfection,

s’imposant d’être parfaite aux yeux de tous. Je souhaite qu’elle fasse ce travail de fond afin

qu’elle comprenne l’origine de son anxiété et s’en libère, enfin ! J’espère qu’elle éprouve

                       l’urgence de ce besoin, que le temps soit enfin venu d’oser s’aimer."

                                                                                   *

"L'ÂME COQUELICOT" EST PUBLIE PAR EDILIVRE DONT VOICI LE LIEN DIRECT POUR EN

              "LIRE UN EXTRAIT" ET LE COMMANDER (MÊME D'UN PAYS ETRANGER):


https://www.edilivre.com/catalog/product/view/id/800938/s/l-ame-coquelicot-charlotte-saintonge/


DISPONIBLE SUR LES SITES AMAZON.FR, CHAPITRE.COM, FNAC.COM ETC. ET EN LIBRAIRIE.

                                                                            *

                                                     ~~ Peinture JoséAtlan ~~
 

L'ÂME COQUELICOT; êtes-vous heureuse ?

L'âme coquelicot(...)"Cette décision est intervenue à un moment où je m’interrogeai sur ma capacité à me

         rendre heureuse en fonction de l’amour que je me portai. Est-ce que je le méritais ?

            La question était insidieuse… est-ce que je m’aimais assez pour être heureuse ?

J’apprends l’expérience de m’aimer et de prendre soin de moi afin de ne pas être en attente

         auprès d’un homme. Ainsi, je me concentre sur mes besoins, mes désirs à satisfaire.

J’apprends à vivre le bonheur maintenant, non en réponse à un objectif tenu. Je n’attends

plus après les événements extérieurs pour le vivre. C’est une expérience fascinante que je

                                                     n’avais pas vécue dans mon cursus !

Je n’ai pas d’amoureux, mais je vis en amour et c’est la plus merveilleuse chose qui me soit

                                                                          arrivée !

J’apprends à m’aimer, m’autorise à vivre le meilleur pour moi. Je comble les vides qui

                                                                    m’altéraient.

Il sourit, la tête appuyée sur la paume de la main afin de mieux m’écouter, mieux m’entendre,

                                                 peut-être ? Son silence m’invite à poursuivre.

– Je dispose de vingt-quatre heures par jour à m’occuper de moi, et c’est infiniment précieux.

Je prends le temps de réaliser ce qui me fait sens, sans avoir à m’accommoder jusqu’à me

compromettre en m’effaçant. Je laisse pousser mes ailes afin de pouvoir les déployer ! Je ne serai

jamais plus la « moitié » d’un homme ! C’est une femme entière qui, désormais, aimera un homme,

si la vie m’offre ce cadeau. Je serai aimée pour qui je suis, non pour mon apparence. J’apprends à

enrichir mon âme, à briller mon cœur, et c’est précieux. Je décide, enfin, de faire du reste de ma vie

                                             le meilleur à vivre. Il est temps, n’est-ce pas ?

                                     Mon bonheur m’appartient et ne dépend de personne.

                                     C’est une révélation qui me rend infiniment heureuse.

        Oui, je suis heureuse, Samuel. Savez-vous pourquoi ? Ma vie prend du sens, ma vision

                                                                               s’élargissant !

                                                                      Et vous, l’êtes-vous ? (...)

                                                                                             *

"L'ÂME COQUELICOT" EST PUBLIE PAR EDILIVRE DONT VOICI LE LIEN DIRECT POUR EN

            "LIRE UN EXTRAIT" ET LE COMMANDER (MÊME D'UN PAYS ETRANGER.)


https://www.edilivre.com/catalog/product/view/id/800938/s/l-ame-coquelicot-charlotte-saintonge/


DISPONIBLE SUR LES SITES AMAZON.FR, CHAPITRE.COM, FNAC.COM ET EN LIBRAIRIE.

                                                                                          *

                                                                ~~ Peinture José Atlan~~
 

 

L'ÂME COQUELICOT; HABITER LE PRESENT.

L ame coquelicot c1 c4"J’ai besoin pour vivre, de la poésie de mon regard, de la magie de mes perspectives, d' étoiles

                         au fond des yeux et d’arc-en-ciel pour colorer la vie en lumière.

J’ai besoin pour vivre, d’envolées dans mon cœur, de foi en l’amour, de pétillements de l’âme,

                                                              de rires à gorge pleine.

J’ai besoin pour vivre, de respirer profondément, d’aspirer à ce qui représente l’essence même

                                                                            de la vie.

         J’ai besoin pour vivre, de palpiter pour quelque chose, pour quelqu’un, pour la vie.

J’ai besoin de la fougue de la liberté épanouie : j’ai en moi des paillettes du cheval galopant

                                                                     en bord de mer.

J’ai besoin de la fantaisie m’ouvrant à tous les imaginaires : j’ai en moi l’esprit joueur du chat !

     La maison abrite mon corps parfois en morceaux, le ressource d’énergies, afin que celui-ci

exulte mon âme, dès lors qu’elle m’accueille, me rassemble et me ressemble. La maison est en moi,

                     lorsque paupières closes, je me relie à la beauté, à l’authenticité, à l’esprit.

Je n’ai besoin de nulle autre chose que de silence : le silence des pensées en boucles, le silence

du bla-bla médiatique, le silence des dîners en ville… je suis lasse de l’ego jacassant à l’infini.

Je m’attache à cette paix retrouvée. Je ne retiens pas mon souffle de peur de l’inconnu.

Je pousse la porte à ce qui sera, sachant que les monstres de mes peurs nocturnes ne sont que

les ombres amplifiées de la réalité. Les liens du passé se dénouent, me libérant de leur emprise.

Je meurs à mon passé afin de renaître à mon présent ; c’est le principe de la mue, de la croissance

                                                                       cyclique du monde.

Je regarde par la fenêtre quelques flocons poudreux, délicats s’écrasant en eau sur le trottoir.

L’air est froid et les gens resserrent leurs cols autour du cou. Je les regarde avec la distance d’un

univers différent, celui d’un intérieur ouaté et chaud. Un chien aboie, réveillant la torpeur

                                                                            cotonneuse.

                                             Habiter le présent, c’est revenir à l’essentiel."

                                                                                     *

"L'Âme coquelicot" est publiée par Edilivre, disponible même à l'étranger avec ce lien direct avec

l'éditeur; https://www.edilivre.com/catalog/product/view/id/800938/s/l-ame-coquelicot-charlotte-saintonge/

                                     https://www.edilivre.com/…/l-ame-coquelicot-charlotte-sain…/

               Disponible également sur Amazon.fr, Chapitre.com, Fnac.com et en librairie.

 

                                                                    ~~Peinture José Atlan ~~

L'ÂME COQUELICOT; UN TEMPS DE RETRAIT.

L ame coquelicot c1 c4"Le changement de mes perspectives a fait naître en moi un indicible été, ce temps de plénitude

bienheureuse où l’on apprécie la saveur de vivre, où le rythme ralentit dans une vacance désirée.

La sensation d’étouffement m’a quittée silencieusement, le trop-plein ne me frisant plus les nerfs.

                 Je me pose, me dépose et me repose. Je dénoue les tensions et relâche la pression.

          J’ai pris conscience que le vide de ma vie pouvait engendrer un trop plein dans mon agenda,

                   dans ma maison saturée d’objets, dans mon esprit captif de compensations.

                 J’allège mon mental en vidant l’appartement, en ôtant tout superflu insignifiant.

J’expérimente les journées sans achat, sans rencontrer qui que ce soit, sans impact extérieur,

                la télévision éteinte, les réseaux sociaux oubliés. Le temps s’expanse tout à coup !

     Je déguste des moments de rien, l’œil un peu vague, attentive aux sensations. Le bain devient

                  méditation, la sieste, douce régression. Vivre ce retrait est un art de l’instant.

C’est parallèlement une reconquête de moi-même : j’ai tellement l’habitude de me diluer les uns

                     dans les autres, m’adaptant au cas par cas, m’intégrant vaille que vaille;

Mon sourire naît d’un soupir soulagé. Je m’ouvre à l’oisiveté, afin d’apprécier ces parenthèses

                                           enchantées où le temps se distille en goutte à goutte.

Je prends du temps pour moi, pour m’entendre penser, rêver, chanter. Je rentre en moi, écoute

mon âme. Je parle à mon enfant intérieur, s’amusant de cette rébellion laissant de la place au jeu,

                    à la créativité. L’imaginaire folâtre, l’esprit s’étire, le tout possible m’appartient !"

                                                                                              *

"L'Âme coquelicot" est publiée par Edilivre, disponible même à l'étranger avec ce lien direct avec

l'éditeur; https://www.edilivre.com/catalog/product/view/id/800938/s/l-ame-coquelicot-charlotte-saintonge/

                                     https://www.edilivre.com/…/l-ame-coquelicot-charlotte-sain…/

               Disponible également sur Amazon.fr, Chapitre.com, Fnac.com et en librairie.

 

                                                                    ~~Peinture José Atlan ~~

                                                                                                         

 

L'ÂME COQUELICOT; CUEILLIR LE JOUR...

Image 27569 1 20304 1 9323 1 38646 1 124003 1 1"Si je réfléchis à ma situation présente, c’est bien d’harmonie et de congruence dont

j’ai besoin afin de me sentir alignée à qui je suis. Lorsque j’évoque mon union avec

Nicolas, je ne peux m’empêcher de faire un parallèle, même lointain, avec la vie de

                                                                      mes parents.

Je serais restée dans mon ombre si je l’avais suivi dans ses objectifs de carrière, me

limitant au rôle d’épouse expatriée ; il y a dix ans, j’aurai accueilli cette opportunité avec

                               joie, trop heureuse de m’ouvrir à une autre culture.

                             Il faut croire que mes besoins ont changé depuis lors.

M’affirmer dans mes choix de plénitude est aussi une histoire d’amour ! Celle que j’ose

                                          vivre avec moi afin de danser ma vie.

Lorsque j’évoque notre séparation, il me plaît à penser que nous nous quittons pour

                                                          le meilleur de nous."

                                                                              *

"L'Âme coquelicot" est publiée par Edilivre. Disponible même à l'étranger avec ce lien direct avec

                                                    l'éditeur; "lire un extrait" également : 

           https://www.edilivre.com/catalog/product/view/id/800938/s/l-ame-coquelicot-charlotte-saintonge/

                                     https://www.edilivre.com/…/l-ame-coquelicot-charlotte-sain…/

 

               Disponible également sur Amazon.fr, Chapitre.com, Fnac.com et en librairie.

 

                                                                    ~~Peinture José Atlan ~~

L'ÂME COQUELICOT: PRISE DE CONSCIENCE.

Image 27569 1 20304 1 9323 1 38646 1 124003 1 1"Tout commença un soir d’hiver frisquet et venteux ; je parlais, et Nicolas n’écoutait pas,

comme bien souvent, désormais. Mais ce soir-là, cela me fit mal, un peu plus plus mal

        que d’habitude. Je quittai la pièce au milieu de la phrase laissée en suspens.

Je regardai la neige tomber en bourrasques sous le halo du réverbère, frissonnante de

             froid intérieur. La solitude à deux est une misère que je refusai de vivre.

                                       La neige éclairait la nuit, ouatait les bruits.

J’avais résolument besoin de m’ouvrir un espace intérieur bienveillant, de présence à moi-même,

                                                    d’attention et de clarification.

                 J’allumai la lampe de chevet, sortis mon carnet Moleskine et écrivis :

– Quelles sont les valeurs qui me tiennent alignée à qui je suis ?

– Quel est mon idéal me servant d’étoile ?

– Quelles sont mes priorités ?

Il ne m’est plus possible de me diluer dans un entre-deux, où je ne me reconnais plus, devenant

                floue, à force d’absence à moi-même. Je ne veux pas vivre dans mon ombre !

De la clarté en moi naîtra mon authenticité. En renonçant à ce qui ne me correspond pas, je

vais simplifier ma vie et en extraire l’essentiel, ce qui me brille et nourrit ma puissance intérieure.

              Celle-ci s’éveille, lorsque je suis reliée à mon âme, en congruence avec qui je suis.

Aucun statut social valorisant ne peut donner cette puissance équilibrée entre matière et spirituel.

       Je me redresse, pose mon stylo, regarde la neige recouvrir d’un blanc pur la chaussée.

                                                      J’ouvre la fenêtre et hume son parfum.

                        Je suis en devenir, engagée volontaire, en quête de « moi-m’aime ».

 

"L'Âme coquelicot" est publiée par Edilivre, disponible même à l'étranger avec ce lien direct avec

l'éditeur; https://www.edilivre.com/catalog/product/view/id/800938/s/l-ame-coquelicot-charlotte-saintonge/

                                     https://www.edilivre.com/…/l-ame-coquelicot-charlotte-sain…/

               Disponible également sur Amazon.fr, Chapitre.com, Fnac.com et en librairie.

 

                                                                    ~~Peinture José Atlan ~~